Depuis quelques mois, la France insoumise a été sollicitée par de nombreux collectifs pour détailler sa vision en matière de transport et d’organisation logistique du territoire. Jacques Généreux et Charlotte Girard ont signé des réponses spécifiques à chacune des interpellations de ces collectifs soulignant les points centraux de notre programme, l’Avenir en commun

La planification écologique suppose une bifurcation du modèle d’organisation de la production, et donc aussi des transports et des infrastructures. Pour réaliser cette ambition, l’investissement public est plus que nécessaire, c’est une condition indispensable de réussite. Et ce parce qu’il est le seul à pouvoir assumer une stratégie de long terme, que les objectifs de rentabilité financière de court terme interdisent à l’investissement privé.

Sur cette thématique, la Fédération Nationale Les Travaux Publics nous a soumis un questionnaire.

Le projet de la France insoumise prévoit d’injecter 100 milliards d’euros supplémentaires dans l’économie pour des investissements écologiquement et socialement utiles. Une partie se matérialisera en infrastructures.

Les investissements locaux seront encouragés, en permettant notamment aux collectivités locales d’emprunter auprès de la Banque Publique d’Investissement.

Pour coordonner donneurs d’ordres et sous-traitants, clients et fournisseurs, nous nous appuierons sur des plans par filière. Les filières stratégiques seront organisées autour de pôles publics (énergies, transports…).

Cela se fera par un plan national de transport de marchandises (fret ferroviaire / fluvial / maritime) pour une desserte multimodale et coordonnée sur tout le territoire. Enfin, pour accélérer le développement industriel, la branche Energies Marines d’Alstom et de la branche éolienne d’Areva seront nationalisées.

La Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports nous a soumis un questionnaire d’ordre général sur notre politique de transports. Dans le cadre des projets d’investissements pour des transports écologiques et accessibles, nous sommes favorables à réaliser au plus tôt le quatrième appel à projet pour les transports collectifs en site propre prévus par le Grenelle de l’Environnement. Nous n’opposons pas les transports urbains et interurbains. Car nous voulons mailler par les transports collectifs écologiques l’ensemble du territoire dans un souci d’égalité entre les territoires et aménager les territoires autour des transports écologiques.

Le collectif ORNIKAR nous ont soumis un questionnaire sur le permis de conduire et ses modalités d’accessibilité. La Fédération nationale des métiers du stationnement, quant à elle, nous interroge sur les questions d’aménagement urbain par rapport à la mobilité des véhicules et de leur stationnement.

Plus généralement sur la question de la voiture, 40 millions d’automobilistes nous questionne sur les problématiques qui lui sont liées ( diesel, péages, réseau routier, biocarburants…).

Le Magazine Auto-Recyclage nous interpelle sur la filière du recyclage automobile. Notre engagement environnemental touche à la sauvegarde de l’écosystème et de la planète. Nous ferons donc en sorte que la relance économique soit soutenable écologiquement et socialement, dans le domaine de l’automobile comme dans tous ceux qui concourent à l’augmentation de la pollution et donc la dégradation de l’écosystème.

Le magazine Info-Pilote et la Fédération Française Aéronautique nous ont interrogé sur l’aviation légère, c’est à dire l’aviation sportive ou ludique.

Le Comité des Armateurs Fluviaux nous questionne sur notre politique du fret par péniches. Le réseau fluvial est un des instruments de la « décarbonisation » du transport, à condition de progrès techniques.

Le Collectif contre les Nuisances Aériennes de l’Agglomération Toulousaine nous alerte quant à lui sur les pollutions (sonore notamment) liées au trafic aérien.

Le livret Transport et le livret Aménagement du territoire détaillent ces points.

 

Les documents de nos réponses spécifiques sont disponibles

Fédération Nationale Les Travaux Publics

Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports

ORNIKAR

Fédération nationale des métiers du stationnement

40 millions d’automobilistes

Magazine Auto-Recyclage

Info-Pilote et Fédération Française Aéronautique

Collectif contre les Nuisances Aériennes de l’Agglomération Toulousaine

Comité des Armateurs Fluviaux