Depuis quelques mois, la France insoumise a été sollicitée par de nombreux collectifs pour détailler ses propositions en matière de santé et de handicap. Jacques Généreux et Charlotte Girard ont signé des réponses spécifiques pour chacun d’eux soulignant les points centraux de notre programme, l’Avenir en commun.

la France Insoumise a fait du handicap un enjeu de l’élection présidentielle, en rendant, par exemple, accessibles ses meetings en Langue des Signes Française, et son programme en version audio. Mais c’est tout un projet alternatif qu’il faut mettre en œuvre pour bâtir une société véritablement inclusive.

La Fédération des Aveugles et Amblyopes de France, le collectif « Les intouchables », Santé Mentale France, la Fédération des APAJH et l’Association de défense des intérêts des Devenus Sourds et Malentendants nous a premièrement permis de développer sur nos mesures concernant le handicap de manière générale, dont voici quelques points clef :

  • Atteindre enfin l’objectif « 0 obstacles » : tolérance 0 contre les entraves, les préfets pourront se substituer aux maires pour imposer les travaux et fermer les bâtiments privés ne respectant pas la loi, et imposer un plan de mise en accessibilité des transports (trains intercités notamment). La Fédération des ascenseurs nous a d’ailleurs interrogé sur les enjeux liés à l’accessibilité, et notamment la mobilité verticale. 
  • Titulariser les personnels d’accompagnement des élèves en situation de handicap et recruter pour renforcer les capacités d’accueil et d’accompagnement.
  • Augmenter l’Allocation aux adultes handicapés (808 euros de base aujourd’hui) au niveau du smic pour les personnes en situation de handicap dans l’incapacité totale de travailler. Cette allocation sera indépendante de celle du conjoint.
  • Le « 100% Sécu » : tous les soins seront remboursés par la sécurité sociale, y compris les prothèses, la rééducation etc.
  • Assurer la pérennité des moyens pour le financement de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap et garantir leur usage exclusif pour ces missions.

La Fédération Nationale des Sourds Français nous interroge sur l’accessibilité pour les personnes malentendantes. la France Insoumise s’engage à répondre à l’accompagnement des élèves sourds et de leur famille par la création de postes de personnel qualifié et spécialisé, mais aussi à développer les supports pédagogiques adaptés aux particularités de ces enfants, et à transmettre le patrimoine représenté par la « Culture sourde » . Plus globalement, la France insoumise entend consacrer un investissement de 10 milliards d’euros pour rendre la France accessible à tous ses citoyens et à toutes ses citoyennes.

La Fédération Nationale des Orthophonistes nous à interrogé sur la dégradation des conditions de travail du personnel soignant, et notamment des orthophonistes. Nous voulons, outre les autres mesures abordé plus haut, un développement massif des centres de santé pluri-professionnels sur l’ensemble du territoire. Les orthophonistes auront bien évidemment leur place dans de tels centres.

Pour approfondir ce thème, retrouvez le livret « Handicap« .

Retrouvez dans les liens ci-dessous les réponses aux différents collectifs :

 

Fédération des Aveugles et Amblyopes de France

Fédération Nationale des Orthophonistes

Santé Mentale France

Fédération des APAJH

Les intouchables

Fédération Nationale des Sourds Français

Fédération des ascenseurs