Hadrien Toucel, 24 ans, Paris.

Lycéen engagé dans la lutte contre le Contrat Première Embauche en 2006 puis syndicaliste étudiant, il lutte contre la mise en concurrence des universités, les barrières financières à leur accès et la marchandisation des contenus d’enseignement. Ancien assistant parlementaire au sein de la Commission des Affaires européennes du Bundestag (Parlement allemand) durant une année et diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris, il est aujourd’hui doctorant en sociologie. Il contribue aux travaux autour d’un Plan B en Europe, afin de proposer une alternative sérieuse aux traités européens.

hadrien toucel

Sophie Rauszer, 29 ans, Strasbourg.

Sophie Rauszer s’est engagée dès 2003 contre l’intervention américaine en Irak et pendant la campagne du Non au Traité Constitutionnel Européen de 2005. Elle travaille aujourd’hui au groupe parlementaire de la Gauche Unitaire Européenne du Parlement européen où elle suit plus particulièrement la politique étrangère de l’Union européenne. Sophie souhaite aujourd’hui s’engager pour développer l’idée d’un Plan B, alliant décisions unilatérales pour le respect de la souveraineté du peuple français et refondation de la coopération européenne.

 

sophie rauzer