Retour à la carte

Travailler moins pour travailler tous

 

Notre constat

 

Pourquoi tant de gens s’épuisent-ils au travail quand tant d’autres s’épuisent à en chercher ? Le progrès technique et la productivité des travailleurs français permettraient pourtant de travailler tous en travaillant moins ! 

La réduction du temps de travail est une tendance historique dans tous les pays développés. Au delà des gains de productivité, la persistance d’un taux de chômage élevé a conduit, la plupart des pays européens à faire de la réduction du temps de travail un objectif de création ou de préservation de l’emploi. 

Cette tendance est confirmée par le rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales de mai 2016 : 350 000 emplois ont créés par les 35 heures entre 1998 et 2002. 

 

Notre projet

 

La réduction du temps de travail est un objectif historique pour la gauche. Il est d’autant plus pertinent en ces temps de révolution technologique.

Pour protéger la santé des salariés de la souffrance que l’intensification du travail provoque, pour concilier vie professionnelle et vie personnelle, nous devons la mettre en place. Mais c’est aussi la politique la plus juste, la plus efficace et la moins coûteuse pour lutter contre le chômage.

La France Insoumise souhaite une réduction du temps de travail hebdomadaire (semaine de 35 h) mais aussi la restauration de la retraite à 60 ans. 

 

Nos proposition

 

Généraliser une sixième semaine de congés payés pour tous les salariés.

 

Appliquer réellement et immédiatement les 35h :

Majorer les heures supplémentaires (25% pour les 4 premières et 50% et plus au-delà).

Revenir sur la flexibilisation, l’annualisation, l’intensification et les horaires fractionnés.

Revenir sur le forfait-jour et le limiter aux seuls cadres dirigeants.

Revenir sur les élargissements du travail du dimanche.

 

Agir pour le partage du temps de travail :

Convoquer une conférence nationale sur le partage du temps de travail, l’impact du progrès technologique.  

Favoriser le passage à la semaine de quatre jours pour aller vers les 32h.

Appliquer les 32h pour les salariés en travail de nuit et les métiers pénibles. 

Harmoniser les temps sociaux (par jour/semaine/année/vie) : installer des bureaux du temps ayant pour mission l’évaluation de la synchronie des temps sociaux constatés, l’aide à la formulation des demandes pour l’organisation de la réduction des temps de transport emploi-domicile et de bourse d’échange d’emplois. 

 

En lien 

 

Urgence socialeSécurité Sociale IntégraleSalaire Maximum Retraite à 60 ans

 

A lire

 

L’avenir en commun. Programme de la France Insoumise. Le Seuil.

Proposition n° 28. Page 56.

 

A voir