Retour à la carte

« Augmenter immédiatement

le SMIC net mensuel »

 

Notre constat

 

Aujourd’hui, 13 % des salariés touchent le SMIC : 1 142 € net mensuel pour un temps de travail hebdomadaire de 35 h. Parmi eux, 95 % sont ouvriers ou employés. Deux tiers sont des femmes, et beaucoup sont des jeunes. Enfin 43 % des salariés rémunérés au SMIC travaillent à temps partiel et survivent donc en dessous du seuil de pauvreté !

Moins diplômés, moins qualifiés, ces salariés sont prisonniers de leurs conditions. Sans pouvoir de négociation, il n’ont connu aucune perspective d’évolution depuis dix ans. Alors que le salaire des pédégés des 120 plus grosses entreprises cotées à Paris a été augmenté de 20%, le salaire des travailleurs les plus pauvres, lui a été réévalué cette année, de 0,6%.

Le SMIC n’a connu qu’une seule augmentation réelle : en 1981. Sa hausse fut alors de 25%. Ramener à notre niveau d’inflation, elle équivaut à notre proposition d’augmentation de 16%.

Cela n’est pas soutenable. A l’origine de la création de richesses, il y a un travail : il est normal que ceux qui le fournissent puissent en récolter les fruits.

 

Notre projet

 

Augmenter le SMIC, c’est d’abord prendre une mesure urgente de justice sociale : garantir la dignité des travailleurs et leur droit à exister. Cette respiration pour les salariés de notre pays est une première étape.

D’autres suivront.

Augmenter le SMIC, c’est aussi prendre une mesure efficace de relance de l’activité. A l’opposé des politiques d’austérité qui depuis des années ont précipité 9 millions de femmes et d’hommes dans la pauvreté, nous voulons tout faire pour le pouvoir d’achat des plus modestes : ce sont ceux qui consomment le plus ! Plus d’argent pour les bas salaires, c’est donc plus d’argent réinvesti dans nos entreprises, chez nos artisans, nos commerçants !

Combinée au protectionnisme solidaire, qui favorisera nos productions locales, cette augmentation du pouvoir d’achat permettra aux salariés d’avoir accès à des produits de meilleure qualité, à une meilleure alimentation, et par conséquent, d’améliorer leur santé.

Ils seront enfin libres de leurs choix de consommation face à l’impact écologique.

 

Nos propositions

 

Augmenter immédiatement le SMIC à 1326 euros net mensuel, pour 35 h. Soit 1700 euros brut mensuel.

 

Mais aussi :

 

Construire une sécurité sociale intégrale (avec entre autres, le droit à la formation et à l’ancienneté hors du contrat de travail pour assurer à tous des perspectives d’évolution de salaires et de carrières).

Accompagner les PME dans leur développement (accès aux crédits à taux faibles voire nuls, taux d’escompte à 0%, responsabilité des donneurs d’ordre, droits des sous-traitants… ).

 

Renforcer les droits des salariés des grandes entreprises.

Lutter contre le temps partiel contraint.

Réprimer les inégalités hommes/femmes dans l’entreprise.

Lutter contre « l’ubérisation » de la société.

Engager une revalorisation des salaires des fonctionnaires gelés depuis 2010.

 

En lien

 

Urgence socialeSécurité Sociale IntégraleRevenu UniverselRetraite à 60 ansRSI Droits des salariésRelance économique

 

A lire

 

L’avenir en commun. Programme de la France Insoumise. Le Seuil.

Proposition n° 30. Page 58.

 

A voir

 

Discours de Jean-Luc Mélenchon à la Convention de la France insoumise à Lille. Le facteur social (à partir de 54 minutes)